31/10/2011

Infos sur la régularisation critère 2.8.B, OE demande de régularisation Travail employeur novembre 2011

Régularisation par le travail

SI LE PATRON A FAIT FAILLITE...

Si vous avez reçu une réponse négative parce que l'entreprise avec laquelle vous avez un contrat a fait faillite, vous devez renvoyer votre dossier à l'Office des étrangers et l'OE vous donnera 3 mois de plus pour chercher un autre patron et introduire une demande de permis B à la région.

Venant du Ciré : "Concernant le critère 2.8.B, l'OE ne peut pas rejeter une demande de régularisation pour cause de faillite de l'entreprise, ou parce que l'employeur ne peut plus engager le travailleur, ou parce que l’employeur n’a pas payé des cotisations. Il ne prendra plus ce genre de décision à l'avenir. Les décisions négatives qui ont déjà été prises sur cette base, alors que le contrat initial remplissait les conditions de salaire et de durée, doivent être renvoyées à l'OE pour qu'il prenne une nouvelle décision. Les intéressés recevront, pour autant que toutes les conditions relatives au critère 2.8.B sont remplies, une décision positive et ils auront trois mois pour introduire une demande de permis B à la Région en produisant un (nouveau) contrat avec un (nouvel) employeur".

Si vous avez des dossiers problématiques de ce genre, vous pouvez les envoyer à chublet(at)cire.be pour les transmette à l'OE (ou les envoyer vous-même à l'OE si vous préférez). Si vous les envoyez, (courrier, fax ou pdf), veillez à m'envoyer la décision de l'OE et le contrat initial au cas où le respect des autres conditions (salaire et durée) n'est pas mentionné dans la décision de l'OE.

_________________________________

 RECHERCHE D'EMPLOI, DE FORMATIONS

22 novembre

Informations sur les ateliers pour des chercheurs d’emplois (menuiserie, horeca, atelier d’envoie, atelier artisanale,...). 

Aux "Ateliers groot eiland"

 29 Quai de Hainaut, Brussel 1080 Bruxelles

DE 14h à 16h

Metro = Contes de Flandre halte 'Graaf Van Vlaanderen * Tram 51 - uitstappen aan 'Vlaamsepoort

 

Tom Dedeurwaerder C O O R D I N A T I E -  Atelier Groot Eiland vzw - t. 02 511 72 10 - coordinator@ateliergrooteiland.be

www.ateliergrooteiland.be

_____________________________

 

Vendredi 18 novembre à 9h30 

 Logement à Bruxelles  

La connaissance de nos droits pour la gestion de notre vie,

Animation/débat à 9h30 destinée à un public ne maîtrisant pas le français à la Maison de quartier Buanderie - Rue de la Buanderie 1 à 1000 Bruxelles/ SIREAS http://www.sireas.be/ 

14/10/2011

15 octobre 2011 : journée internationale des Indignés Bruxelles, brussels, brusselas

MANIFESTATION MONDIALE

INDIGNéEs INDIGNéS

Samedi 15 Octobre 2011

13h Bruxelles Gare du Nord

indignés bruxelles dado.png 

 

 

 

Né des révoltes arabes, des manifestations espagnoles de la Puerta del Sol, des mouvements étudiants chiliens, des rassemblements israéliens contre la vie chère, des émeutiers grecs, des nouveaux mouvements sociaux italiens, des marches de l'Inde,.... Dans chacun de ces cas, les protestataires désespèrent de leur système politique, que celui-ci soit dictatorial, autoritaire ou d’apparence démocratique mais soumis au poids de l’argent. Ils n’acceptent pas que la crise économique et sociale épargne de manière ostentatoire les banques et les catégories sociales les plus privilégiées, jugées solidairement responsables de son déclenchement et de son aggravation.

 

Le 15 octobre des gens du monde entier descendront dans les rues et sur les places. De l’Amérique à l’Asie, de l’Afrique à l’Europe, ces personnes se mobilisent pour réclamer leurs droits et exiger une vraie démocratie. Maintenant il est temps de nous réunir dans une protestation mondiale non-violente.

 

Le pouvoir en place travaille au profit de quelques-uns en ignorant aussi bien la volonté de la majorité que le prix humain et environnemental que nous payons. Cette situation intolérable doit cesser.

 

Unis d’une seule voix, nous allons faire savoir aux politiciens, et aux élites financières qu’ils servent, que c’est à nous, le peuple, de décider de notre avenir.

 

Nous ne sommes pas des marchandises entre leurs mains, ni entre celles des banquiers, qui ne nous représentent pas.

 

Le 15 octobre nous nous rencontrerons dans les rues afin d’initier le changement mondial que nous voulons. Nous allons manifester pacifiquement, débattre et nous organiser jusqu’à l’obtenir.

 

 Il est temps de nous unir. Il est temps pour eux de nous écouter.

 

Manifestation des marcheurs indignés à Bruxelles et un peu partout à travers le monde : des rassemblements sont prévus dans plus de 400 villes, dans au moins 45 pays

 http://15october.net/

l'UDEP indignée