28/02/2011

cdH: Wathelet, ni démocrate, ni humaniste

POUR LA LIBERATION DES 17 OCCUPANTS SANS PAPIERS INJUSTEMENT DETENUS 
RASSEMBLEMENT CE MERCREDI 2 MARS DEVANT L'OFFICE DES ETRANGERS à 11H World Trade Center II - 59 B, Chaussée d'Anvers - 1000 Bruxelles  
 
APPEL A TOUS LES CITOYENS POUR VENIR DEFENDRE LA LIBERTE D ‘EXPRESSION

 
La mobilisation pour la libération des 17 occupants détenus en centres fermés(10 à Vottem ET 7 à Bruges) se poursuit. Ces personnes sans papiers sont incarcérées et menacées d’expulsion pour avoir osé exprimer leurs opinions dans le cadre d’une occupation pacifique et autorisée par le propiétaire. 


L’Office des étrangers et Mr Melchior Wathelet, sinistre de l’Immigration, ne parviennent pas à justifier sur quelle base non arbitraire ils ont incarcéré ces 17 manifestants représentants du mouvement des sans papiers.
 
Les occupants ont tous un dossier à l’Office des étrangers (en recours)
Ce lundi, une requête de mise en liberté sera déposée devant la chambre du conseil de Bruxelles.
 
En aucun cas,cette détention ne peut être justifiée par des raisons administratives. Il s’agit d’arrestations dans le cadre d’un mouvement politique pacifique et légal. Cette détention tant qu’elle n’est pas levée, constitue une atteinte au droit fondamental d’appartenir et de participer à un mouvement d’opinion.
L'urgence de trouver une issue favorable pour ces personnes doit être prise en compte, c'est pour cela que nous vous demandons de mettre en œuvre ce qui est nécessaire afin que ces demandes soient rapidement traitées.
REGULARISATION DE TOUS LES SANS PAPIERS
Liberté pour tous les prisionniers...
Liberté de tous les dossiers
Déterminés à aller jusqu’au bout pour obtenir la libération des occupants et rétablir la liberté d’expression en Belgique, La Coordination pour la Libération des 17 occupants de la rue Brogniez.
 
 


Collectif des travailleur sans papiers    0489/86.43.73      ctsp@hotmail.fr


 
POUR L’UDEP      0486/03.95.57      udep-bruxelles@hotmail.com 


Voici la liste de Gens qui sont a BRUGE:
 
Javaid Iqbal,  Waheed Qayyum,  Tasdiq Hussain,  Afaq Khalil, Khan Muhammad Azad,  Shazad Ahmed Mirza,  Chaudry Ali Asghar

27/02/2011

Melchior Wathelet, ni démocrate, ni humaniste

...

24/02/2011

Comment un Ministre cdH réprime une action pacifique et citoyenne

 Du cdH aux Centres Fermés

24 février 2011

La majorité des militants raflés hier par la police à Anderlecht, dans un entrepôt qu'ils occupaient légalement, a finalement été relachée.

Mais l'Administration du Ministre Wathelet (cdH), en a envoyé 7 au centre fermé de Brugge et 10 à Vottem (centre fermé de Liège), dont tous les portes paroles du groupe des 150 pakistanais. 

Ces militants avaient rencontré le cabinet Wathelet et le Bourgmestre d'Anderlecht la semaine passée. Ils ont tous des demandes de régularisation pendantes derpuis plus d'un an car ils ont introduit un dossier entre septembre et décembre 2009, sous les instructions ouvertes par le Ministre à cette date. Leurs demandes se réfèrent au point 2.8 B de cette instruction, ils ont tous un contrat de travail en bonne et due forme en Belgique qu'ils ne peuvent entamer faute de réponse du Ministre.

 

Ces méthodes sont inqualifiables envers des militants qui menaient une action pacifique, légale et citoyenne. Le Ministre de l'Asile et de l'Immigration, Melchior Wathelet (cdH), ne se montre digne ni d'un démocrate, ni d'un humaniste. L'Udep condamne cette attitude déloyale et demande la LIBÉRATION de TOUS SES MILITANTS.

Les 17 pakistanais incarcérés sont complètement affligés, ils n'ont eu aucune explication et n'ont même pas pu avoir de contact avec leurs avocats.

L'Udep a lancé une demande de soutien à ses partenaires institutionnels, Le Ciré et la FGTB Bruxelles. La Ligue des droits de l'Homme a été contactée afin qu'elle effectue une visite dans les centres fermés où sont incarcérés les 17 militants pakistanais.

 

 

L'UDEP (Union de défense des personnes sans papiers)

23/02/2011

Détention et Arrestation des 150 Pakistanais sans papiers Rue Brogniez Anderlecht

 24 février 15h/ ARRESTATION MASSIVE DES 150 MILITANTS SANS PAPIERS DE L'UDEP OCCUPANT LA RUE BROGNIEZ; ILS SONT ACTUELLEMENT DÉTENUS DANS UN CENTRE DE PASSAGE A ETTERBEEK pour être transférés vers les centres fermés!

 
Ce matin, la police a procédé à une rafle des 150 militants de l'UDEP qui occupaient légalement un entrepôt situé rue Brogniez à Anderlecht. Les militants n'ont pas opposé de résistance mais ont été malgré tout semble t'il, malmenés par la police.

 

Cette dernière, ainsi que le cabinet du Ministre de l'asile et de l'immigration, Melchior Wathelet (cdH), refusent de dire où ils sont détenus.

 L'UDEP lance un appel de détresse et dénonce cette attitude incompréhensible du Ministre, envers des personnes qui ont toutes déposée un dossier de demande de régularisation auprès de son administration depuis plus d'un an. Ces personnes avaient encore rencontré le cabinet du Ministre la semaine passée afin d'établir un dialogue avec lui.

L'UDEP condamne les méthodes du Bourgmestre d'Anderlecht et du Ministre Wathelet, dignes d'un ministre du VLD. L'UDEP appelle à l'apaisement et au dialogue et exige la libération immédiate de tous ses militants.

 Si ces militants, qui menaient une action pacifique devaient être malmenés ou incarcérés en centre fermé, voire expulsés, nous pourrions revivre les événements de 2009 qui avait vu le mouvement devenir incontrôlable et explosif.

 

L'Udep a déjà lancé un appel à soutien à la FGTB, au Ciré et au CaS de l'ULB. Une action est en cours de préparation.

 

L'UDEP (Union de défense des personnes sans papiers) 

16/02/2011

Droit au travail déclaré pour les travailleurs sans papiers

UNE NOUVELLE TARTE POUR WATHELET indian-pakistani-bread-called-nan.jpg

Manifestation CE JEUDI 17/02 à 11h00

au Cabinet du Ministre, 51 rue de la Loi (métro Arts-Loi)

Les personnes sans papiers se rassembleront au cabinet du Ministre de l'asile et l'immigration, Melchior Wathelet (cdH), pour le rencontrer et lui offrir une tarte qu'il pourra, cette fois-ci, déguster tranquillement. Cette tarte (de la Tandoori Qeema Nan), est une spécialité du Pakistan qui sera préparée par les 150 occupants Pakistanais de la rue Brogniez, qui tiennent à montrer par ce geste, leur volonté d'apaisement et de dialogue avec le Ministre.

Néanmoins, la délégation de manifestants qui sera reçue, rappellera que ces cuisines du monde, sont préparées dans de nombreux restaurants en Belgique, par des personnes gagnant à peine de quoi survivre et subissant des charges et des conditions de travail inhumaines, faute de réponse de son administration. En effet, de nombreuses personnes attendent depuis 2009 déja, une réponse à leur demande de régularisation. Demandes introduites selon les propres instructions du Ministre.

  

wathelet.jpgLes occupants de la rue Brogniez ont tous un contrat d'embauche en Belgique en bonne et due forme, et sont dans notre pays depuis de nombreuses années (5 à 10 ans). Ces personnes remplissent toutes les conditions pour être régularisées. Faute de réponse à leur demande de régularisation, ils sont contraints pour survivre, de se faire durement exploiter et de survivre avec leurs familles, dans des conditions de vie humainement intolérables. L'UDEP attend que le Ministre Wathelet, fournisse une réponse valable à ces personnes.  

"On attend juste une réponse du Ministre, depuis 14 mois! On est en Belgique depuis des années, on un contrat pour travailler, un avocat, un dossier en règle. On veut dénoncer la situation indigne et absurde dans laquelle nous devons vivre, on pourrait travailler légalement, payer des impôts, louer un appartement légalement, et on nous maintient dans la clandestinisté, pourquoi? ».

 

L'UDEP soupçonne, que pour des raisons électorales, le Ministre ne freine volontairement le traitement des dossiers, pour dégonfler les chiffres en les étalant dans le temps et en décourageant certains candidats. Si c'était le cas, le Ministre n'assume pas une disposition décidée par le gouvernement en exercice (sous Van Rompuy) et fait preuve d'un manque de courage polite. L'UDEP entend faire comprendre au Ministre que, si les dispositions légales ne sont pas respectées, des actions désespérées, de type grèves de la faim, apparaîtront malheureusement de plus en plus comme unique recours possible.

 

UNION DE DEFENSE DES PERSONNES SANS PAPIERS (UDEP)

 Plus d'infos: http://sanspapiers.skynetblogs.be/ 447140

15/02/2011

Manifestation jeudi 17/02/2011 chez Wathelet (cdH)

 MANIFESTATION JEUDI – 11h00

"Depuis plus d'un an, nous attendons la réponse à notre demande de régularisation.
Nous avons entrepris cette action désespérée pour dénoncer la situation
indigne dans laquelle nous devons vivre...

 

Nous avons introduit la requête avec un contrat de travail, entre septembre et décembre 2009, suivant les instructions du ministre, dans l'espoir de sortir de l'exclusion sociale dans laquelle nous nous trouvons depuis de très longues années.
Nous sommes en Belgique depuis plusieurs années, près de 6 ans pour certains, 10 ans pour d'autres."

NOUS APPELONS AU RASSEMBLEMENT AFIN DE DENONCER CETTE SITUATION INACCEPTABLE ET CETTE ADMINISTRATION ARBITRAIRE...

QUAND? JEUDI 17 FEVRIER – 11h00 au 51 RUE DE LA LOI

DEVANT LE CABINET DU MINISTRE DE L'ASILE ET L'IMMIGRATION MELCHIOR WATHELET.



VENEZ NOMBREUX, il faut que ça bouge !!!

PAPIERS POUR TOUS - UNION DE DEFENSE DES PERSONNES SANS PAPIERS (UDEP)

udep-bruxelles@hotmail.com

10/02/2011

Occupation sans papiers rue Brogniez Anderlecht 11 février 2011

1ère victoire pour les occupants de la rue Brogniez.

Victoire rue brogniez.JPG

Le Bourgmestre d'Anderlecht, Mr. Gaëtan Van Goidsenhoven (MR), a ordonné l'expulsion des occupants du n°27 de la rue Brogniez ce jeudi 10 février.

Vers 16h, plus d'une centaine de policiers (robocops) ont fait une descente dans la rue Brogniez et encerclé le bâtiment. Les 150 militants pakistanais sont restés pacifiques mais ont refusés de quitter les lieux. La tension est devenue extrême et l'on a craint un moment que la police ne charge, mais au vu du nombre et sans doute aussi de la presse qui commençait à arriver, les forces de police ont battu en retraite.

Il faut préciser que les occupants payent un loyer pour le lieu qu'ils occupent et que l'on voit donc mal comment Mr. Van Goidsenhoven, arrive à justifier son ordre.

Les occupants sans papiers de la rue Brogniez demandent simplement à Melchior Wathelet, le Ministre de l'Asile et l'Immigrationont de traiter leur dossier qui est en attente depuis un an et pour lequel ils ont tous les éléments pour être régularisés. En effet, les occupants ont tous un contrat d'embauche en Belgique en bonne et due forme, qu'ils ne peuvent entreprendre, faute de réponse à leur demande de régularisation.

L'Udep appelle le Ministre à réagir rapidement face à ces demandes légitimes, s'il ne veut pas se trouver face à une situation de plus en plus difficile à gérer. L'incompétence de son administration crée de plus en plus de souffrances et de difficultés, que les communes n'ont pas à supporter.

UDEP

Contact de Mr. Gaëtan Van Goidsenhoven (Bourgmestre). Tél. : (+32.2) 558.08.13. E-mail : gvangoidsenhoven@anderlecht.irisnet.be

09/02/2011

Nouvelles occupations de personnes sans papiers, février 2011

OCCUPATION DE 150 INDIENS ET PAKISTANAIS À BRUXELLES. DOSSIERS DE SANS PAPIERS EN ATTENTE DEPUIS 1 AN. LA SITUATION DEVIENT EXPLOSIVE!  

La police est descendue sur les lieux à 15h45 et a parlé avec les occupants qui leur ont expliqué les raisons de leur action. Le dialogue s'est bien passé, la police a constaté l'occupation et n'est pas intervenue.

De nombreuses personnes sans papiers qui ont introduit une demande de régularisation fin 2009, sur base des critères émis par Melchior Wathelet, Secrétaire d'Etat et Ministre de l'Asile et l'Immigration, ont été oubliés par son administration depuis plus d'un an! À bout de force et contraints d'être exploités pour survivre en Belgique, ils ouvrent une occupation ce mercredi 9 février pour rappeler ses devoirs au Ministre.

Le nombre d'occupants s'élève pour l'instant à 150 personnes. Originaires du Pakistan et de l'Inde, ils ont un contrat d'embauche en Belgique en bonne et due forme, qu'ils ne peuvent entreprendre, faute de réponse à leur demande de régularisation. Ces personnes craignent que leurs employeurs, renoncent à les embaucher au vu des obstacles posés par l'administration du Ministre.

Le groupe d'occupant est composé majoritairement d'hommes, les familles n'étant pas encore invitée dans l'occupation tant qu'elle n'est pas sécurisée.

L'occupation s'ouvrira ce mercredi 9 février à 16h à la rue Brogniez n°27 à Anderlecht, dans un local loué par les militants pour y mener leur action politique.

Une conférence de presse aura lieu à 11h ce jeudi 10 février.

L'UDEP juge l'action légitime et la soutient. L'UDEP met en garde Melchior Wathelet contre une situation qui devient explosive. Les personnes sans papiers qui attendent une réponse de l'administration depuis plus d'un an, ont fait preuve d'une patience exemplaire jusqu'ici, malgré une dégradation, extrême parfois, de leurs conditions d'existence. Cette situation à atteint ses limites et les actions d'occupation pourraient reprendre un peu partout si le Ministre ne traite pas ses dossiers en attente.

UDEP (Union de défense des personnes sans papiers)

 

 plus d'infos : sanspapiers.skynetblogs.be/

_____________________________________________

  Occupation des locaux du CDH Jeudi 10. Février 2011

« Discours humaniste ou politique répressive et inhumaine? Le grand écart du CdH »

Depuis 63 jours, 25 personnes sont en grève de la faim dans le centre de Bruxelles, rue des Chartreux. Leur état de santé se détériore dramatiquement. ..En solidarité avec nos 25 camarades grévistes, nous, une trentaine citoyens belges et indignés par cette situation, entamons une occupation à durée indéterminée des locaux du Cdh, situés rue des deux Églises. Nous refusons de sortir des bâtiments tant que les revendications de nos 25 amis n'auront pas abouties.

Ceux-ci sont en Belgique depuis près de 10 ans pour certains, 20 ans pour d'autres. Lors des grèves de la faim de 2009, ils avaient "bénéficié" d'une carte orange, valable 3 mois et renouvelable. Cela s'est avéré un cadeau empoisonné: ce statut ne permettant pas de trouver un emploi. Ils ont donc été maintenus en périphérie de du marché du travail et voués à la précarité la plus totale. C'est pourquoi aujourd'hui ils exigent un permis de travail C qui leur permette enfin de vivre dignement dans Belgique.

Nous exigeons du CdH qu'il rappelle à l'ordre son ministre de l'immigration Melchior Wathelet pour qu'il se conforme aux promesses électorales faites par le parti et agisse concrètement pour régler la situation des 25 grévistes.

En occupant aujourd'hui les locaux du CDH, nous entendons mettre le parti face à ses contradictions. Ne lit-on pas dans le programme du Cdh: (...) « Nous sommes tous d’accord sur l’idée d’une action politique urgente en faveur des personnes sans papiers de notre pays », « La détresse des personnes sans-papiers vivant sur notre territoire est immense ».

Comité d'Occupation des locaux du CdH

Contact: Simon: 0485/54.11.49 comiteoccupationduc dh@yahoo. fr

Programme du 1er jour d'occupation
9h00: Ouverture des bureaux du Centre Démocrate Humaniste
9h30: Début de l'occupation des locaux du CDH pour réclamer la prise en
compte des revendications Humanistes des grévistes de la rue des chartreux
10h00: Conférence de Presse Humaniste (CPH)
11h00: Grand concours de Marelle- de dessin- exposition
12h00: Grand Pic-nic et Soupe Populaire Humaniste (SPH)
13h30: Début du concert Jam Session Without Paper Style (JSWPS)
16h30: Tea Time Humaniste
17h30: Cercle de Silence Humaniste
18h30: Repas du soir Humaniste
22h00: Free Party Humaniste


No border, No nation