24/03/2010

Belgique, mars 2010 regroupement familial - changements

REGROUPEMENT FAMILIAL - QU'EST CE QUI CHANGE ?

L'Udep dénonce depuis longtemps les discriminations qui sont faites lors du regroupement familial. Surtout en matière de revenus et de logement, où l'on nous demande d'avoir tout seul un logement de 5 pièces et de gagner un salaire de cadre, pour avoir le droit de vivre avec nos enfants et notre femme, nos parents, ceux que nous aimons,... C'est principalement cela qui change, EN MIEUX ! (voir 1/2/3).

Suite aux requêtes en annulation introduites en juillet 2007 par le Ciré, le Siréas, la Ligue des Droits de l'Homme, le Syndicat des Avocats pour la Démocratie, le MRAX et l'ADDE, le Conseil d'Etat a annulé entièrement l'article 9 de l'arrêté royal du 27 avril 2007 concernant la condition de logement suffisant prévue à l'article 10 de la loi sur le séjour ainsi que l'article 11 de l'arrêté royal du 17 mai 2007 concernant la notion de relations durables  prévue au même article 10.

Le Conseil d'Etat a estimé : 

1- que  la condition de logement suffisant imposait des conditions plus sévères que ce que prévoit la réglementation régionale du logement et méconnaissait la volonté du législateur

2- qu'en fixant à deux ans minimum la durée de la relation, cet article violait la loi qui fixe à un an la durée de la relation entre les partenaires

3- l'exigence de la preuve de moyens de subsistance stables, réguliers et suffisants (via l'engagement de prise en charge) revenait à poser des conditions matérielles supplémentaires que la loi ne prévoit pas.

et qu'il faut donc supprimer ou réduire ces 3  obligations.

(Nous remercions Me Pierre Robert et le cabinet Blanmailland (Merci France) pour leur travail. Coralie Hublau)


Dossiers de régularisation refusés suite à des enquêtes de résidence négatives à Schaerbeek.

Plusieurs services et avocats nous ont contacté au sujet de décisions de non prises en considération des dossiers de régularisation suite à des enquêtes de résidence négatives à Schaerbeek.

Dans cette commune, les agents de quartier passeraient trois fois sur une journée mais ne laisseraient pas d'avis de passage. Il en résulte que plusieurs décisions de non prise en considération des demandes ont été déjà été prises par cette commune suite à des rapports négatifs des agents de quartier.

Plusieurs services et avocats ont ainsi dû réintroduire ces dossiers auprès de la commune, celle-ci s'engageant à tenir compte de la date de la première demande.

Nous avons contacté les services de police de Schaerbeek à cet égard. Ils conseillent en cas de décision de non prise en considération que la personne contacte dans un premier temps le service population de la commune et lui remette un courrier justifiant son absence lors de l'enquête (courrier rédigé de préférence avec l'aide d'un avocat ou d'un service social). Le service population décidera à ce moment-là si l'enquête de résidence peut-être refaite immédiatement ou s'il est nécessaire de réintroduire un dossier.

Bien cordialement,

Coralie Hublau
Juriste Ciré asbl
rue du Vivier 80/82
1050 Bruxelles
02/629.77.13


MERCI de la part de tous les sans-papiers de Belgique.

Bruxelles, janvier2010 - Bureau de l'Udep

Cette VICTOIRE d'une large régularisation a été possible grâce aux personnes qui étaient conscientes de notre injuste réalité et qui nous ont appuyés, pour qu'enfin nous puissions retrouver notre dignité et nos droits élémentaires.

Avec vous, parfois dans la confrontation mais en cherchant toujours à défendre l’intérêt de tous les sans papiers et notre autonomie, nous avons créé un mouvement social, porté et organisé par les sans papiers eux-mêmes, mouvement qui a su mettre en avant une minorité opprimée, s’imposer à l’agenda politique et enfin contraindre le gouvernement à régulariser dans un bras de fer devenu intenable pour lui.

Histoire Mvt social UDEP lutte

L’UDEP a connu un essor national en 2006 avec près de 50 occupations à travers tout le pays. Ensuite l’UDEP a tenu pendant plusieurs années ses assemblées générales hebdomadaires et autonomes à la salle Cosmos. Ceci sans subsides, sans salariés et sans affiliation politique aucune! 

udep red

Les actions (manifs,…) et occupations ont continuées et le mouvement a prouvé ses capacités de mobilisation infatigables.

De là, nous avons occupé la centrale de la FGTB, le Parti Socialiste, la Cage aux Ours, un bâtiment de la Communauté Française au 91 Rue Royale, le cercle social ULB en 2008, les grues du boulevard Anspach, les bâtiments d’Electrabel à Ixelles première occupation avec plus de 500 militants qui donna naissance aux occupations de la salle omnisports de l’ULB, du parking K de la VUB, de la poste de Louvain-la-Neuve, de l’Institut St-Louis, de la KUL,…

Suite au mouvement des universités, l’UDEP occupe avec 300 militants des logements sociaux vides au pied du palais de Justice, puis l’immeuble Fortis gare du Nord, la chocolaterie rue Antoine Dansaert, le secrétariat social du groupe S rue des Ursulines, de cette dernière occupation, un groupe est parti camper devant le PS et l’autre prendre un bâtiment boulevard Lemmonier.

 

Tous au long de ces actions, citoyens, voisins, avocats, médecins, travailleurs sociaux, vous nous avez accompagnés et soutenus, avec sympathie, vigilance, critique et respect et nous vous en remercions. Cette collaboration constructive et cette alliance entre Belges et immigrés restera comme une expérience de référence.

 

Au sein de nos assemblées générales et de nos actions, nous gardons aussi l’expérience pleine de sens de l’alliance de tant de communautés différentes. D’avoir réussi à unir tant de personnes de culture, de religion et de langues différentes dans une réflexion et une action commune, constitue un défi pratique et concret à l’intolérance et l’exclusion.

Histoire Lutte sans papiers 2

Nous restons mobilisés pendant l’opération de régularisation et continuons à lutter pour les droits de tous, la suppression des centres fermés et avançons ensemble dans la construction d’une société meilleure, plus juste et plus solidaire.

 

            On vous souhaite une bonne année 2010

          remplie de victoires! (projets, fiestas, amor, felicidad)


 

Félicitations et Merci à…

 

La FGTB (et particulièrement Eric et Sam), le MOC et l’ACW, Vie FéminiSTE, Frères de Sans, L’équipe de la Zinneke Parade, Le Ciré (Fred, Rix, François et Malou), La Salle Cosmos et Naïma, Les femmes sans papiers, L’Assemblée des Voisins, Médecins du Monde, Angelica et Rothman Salazar, Les paroisses et paroissien(ne)s de toutes les églises occupées et leurs prêtres, Bruxelles Laïc, la Communauté Musulmane de Bruxelles, La Ligue des droits de l’Homme et ses travailleurs, Le réseau des Médecins militants et solidaires, Le réseau des avocat(e)s militant(e)s et solidaires, Le Cemab, Radio Panik et Air Libre, Les artistes St-Gillois et Bruxellois, Titom, Flo, les militants sans logement et nos frères anars du 123, San Egidio et les Fanfoireux.

 

Les étudiant(e)s et les habitant(e)s de Louvain-La-Neuve, Les étudiant(e)s de L’ULB ; Les étudiant(e)s de la VUB, du RiTS créatifs et indéfectibles, de l’INSAS, de St-Louis, de l’Isfsc, de la KUL et de Liège ; Les chercheurs, professeurs et recteurs solidaires ; Zoé, Clotilde, Alain Adriaens et à tous les Socialistes conséquents ; les enfants sans papiers du mouvement, les chrétiens gauchistes flamands du Béguinage, le président équatorien Rafael Correa, Maya et les ex de 1999 du Béguinage à Sémira Adamu, le CADTM, le FAM, Vluchtelingen, les médiateurs fédéraux pour la libération de 50 prisonniers d’Anderlecht, la Croix rouge pour les grévistes, nos frères sans papiers en lutte de Madrid (Lavapiès), le 9ième collectif des sans papiers de France, le Ccsi (sans papiers de Genève), l’UPJB, le Centre International, le CNCD, le Syndicat des Locataires, le Cracpe, le Clea (Sarah, Béné et Thierry), Bij Ons, Indymedia, Vox, 3 flics humains ; Evo, Bachelet, Chavez, Correa et Lula pour avoir interpellé et condamné la Belgique et/ou l’Europe sur sa politique migratoire ; Tiken Jah, Carine Russo, François Pirette, Le Centre pour l’égalité des chances ; Les journalistes d’opinions, Betty (rtbf radio), Fabian (Belga), Nadia (rtl), MH Rabier et Waoub (rtbf), Le CEMAB, Hugues Dorzée et Marc Mdp (Le Soir), Annick Hovine (La Libre), Ward Danen et Marian (De morgen), et Christiane Opdebeeck, Dominique et Jean Marie Lison,…

et à toute(e)s nos autres ami(e)s qui ont cru en nous.

 

REGU, REGU, REGULARISATION, POUR TOUS...


L'équipe UDEP : STEVENS Lemaire, MOHAMED Chouitari, GERARDO Cornejo, OUMARU Anza, FAUSI Addou, MYRIAM, PEDRO Cahuasqui , Thomas Durant, LINDSAY Piret et JAIME Achig (ALEX), ...

http://udep.blogspirit.com/portrait.2.jpg

 


ulb equa

                             

Commentaires

genn zonder papier in belgie das veeeeeeeeeel
terug a u b

Écrit par : magrabi | 24/05/2010

Bonjour Mme , Mr

En ayant l'honneur de solliciter de votre haute bienveillance de bien vouloir envisager la possibilite d'avoir de l'aide et aussi informations pour les demarches de cartes de Sejour en Belgique de préférence.

Pour mieux vous expliquez ma situation , je suis un jeune de 29 ans etant sans papiers qui veut dire CLANDESTINS , Illegal sur le territoire francais...etant né au Nord afrique bien exactement Algérie , venant en france avec mes parents étant bébé de 03 mois légal car mon papa etant résidant en france ainsi ma Maman,avoir vécus 14 ans ,faisant mes années de scolarité en Maternelle ,Primaire et ainsi College jusqu'a l'age de 14 ans , repartant dans mon pays natale par force et mensonge par le Papa,je n'ai put eu l'occasion d'y retourner jusqu'a l'age que j'ai aujourdhui...de freres et soeurs de Nationalité francaise , étant l'ainé de la maison je n'ai pas put eu cette chance ,mais après m'etre renseigner aupres de l'avocat , elle m'a informer que j'avais de l'espoir d'obtenir une carte de séjour , pour information je suis rentrer en France regulièrement obtenant un visa Touristique mais expirer depuis 27 NOvembre 2008 ,Ma femme est grecque Americaine européenne , nous nous sommes marrié le 26 Juin 2010 a la municipalite de Maubeuge 59 ayant le livret de famille Francais,ayant un enfant ensemble nés sur le territoire francais age aujourdhui de 14 mois ,on m'oblige de quitter le territoire francais d'apres la prefecture du Pas de calais et aussi bien le tribunal Administratif de Lille...Comment faire vis a vis de ma petite famille???? Es ce que c'est juste de rapatrier le papa de sa famille....????

Qu'il me soit permis de vous traduire encore a nouveau ,les risques que je suis entrain de prendre , de toujours me cacher , de vivre dans l'obscurite et vraiment d'etre pas en paix meme en dormant , ne pas avoir aucune aide sociale aussi bien que des droits , apres tous je suis un etre humain , j'ai passé une bonne partie de mon enfance en France , je pourrai meme dire ke je suis plus francophone que ma langue arabe maternelle...J'ai deposer un dossier complet au niveau de la sous prefecture de Calais en ajoutant tous documents prouvant ma presence en france comme Certificats de scolarite , nationalite Francaise de mes 5 freres et soeurs ,residence de mon pere , fiche familiale , preuve d'allocation familiale etant jeune....mais ayant une reponse negatif et de quitter le territoire Francais , Que puis je faire ? SVP pouvez me donner des conseils comment m'orienter...Si j'ai decidéde vous écrire , c'est pouvoir m'orienter envers la belgique car je ne vis pas tres loin des frontières belges et aussi bien les démarches en Belgique sont aussi bien moins sévère qu'ici en France...

En attendant une reponse de votre part ,je vous prie d'agreer tous mes sentiments les plus devouees ,

Cordialement,
Mr Youcef

Écrit par : Youcef | 16/09/2010

Bonjour,
J'aimerais vous faire part de mon expérience vecue pour un visa court séjour.
Je suis belge, née en Belgique. Je suis mariée à un citoyen turc. Nous sommes ensemble depuis 2008 et mariés depuis 2010. Je suis restée quelques mois en Turquie avec mon époux. Nous avons fait la demande pour un visa touristique, nous voulions passer les fêtes de fin d'année avec ma famille.
Le visa a été refusé le 23 décembre 2010. Pour des raisons que je vais vous citer:
- 1er mariage de mon mari avec une citoyenne belge (séparé en 2003 demandé par son ex-épouse et divorcé en 2006)
- Le garant (qui était mon père) n'a aucun lien de parenté avec l'ex-épouse (ce qui est logique n'est-ce pas...)
- pas assez de revenus chez le garant (apparemment faut donner du caviar aux invités)
- pas assez de garantie de moyens de subsistance de mon époux pour retourner dans son pays.
Nous avons attendu 2,5 mois pour avoir une réponse venant de l'office des étrangers.
Je voulais simplement dénoncer la manière de procéder vis-à-vis des étrangers hors CEE.
J'ai trouvé cela tellement injuste. Parce que mon mari a été marié une fois avant, il n'a pas le droit de venir me visiter en Belgique?
Les motivations du refus sont-elles normales?
Nous avons bien donné tout les documents requis pour faire la demande de visa.
Aucune fois l'office des étrangers nous a contacté pour nous demander d'autres documents pour compléter notre dossier de visa court séjour.
Maintenant nous avons dû demandé le regroupement familial vu que mon mari ne peut pas venir me visiter en tant que 'touriste'
Nous ne savons pas quand nous allons nous revoir, cela fait maintenant 1,5 mois que nous sommes séparé chacun dans notre pays.
La procédure ne peut-elle être accélérée?
Pouvez-vous m'orienter ce que je pourrais éventuellement faire pour que nous puissions être à nouveau ensemble?
En vous remerciant d'avance.
Nancy

Écrit par : Nancy | 25/01/2011

salut a tout

Écrit par : asanov | 09/03/2011

j'ai 24 ans et habite en belgique.
mon copain habite avec moi mais n ' a pas ses papiers belges.
il est tunesien il est venu en belgique illégalement.
pour le moment il est a ma charge et je suis enceinte de lui de 3 mois maintenant.
j aimerais savoir si mon bébé pourras porter le nom de son papa.
et que dois je faire pour pouvoir mettre son adresse avec moi.
car on m a dit qu'il lui faut un permis de travail mais c est difficile de l avoir.
merci de me repondre le plus vite possible merci beaucoup

Écrit par : cools | 30/08/2011

Bonjour mesdames Messieurs
Je veux tout simplement vous féliciter d'avoir renforcer les racines de l'UDEP dans la terre du droit à l'immigration.
Parailleur, j'exorte tous les étrangers, démocrates et humanitaires belges ainsi que les sans-papiers à
rédoubler de vigilance vis à vis du nouveau patron de l'asil et de l'immigration Nous sommes en danger.
Merci et courage
Votre ancien et actuel combattant.

Écrit par : BARRY | 18/10/2014

Les commentaires sont fermés.