29/01/2009

OUVERTURE D'UNE OCCUPATION A L'UCL

(L'UDEP à MADRID!) Jueves 12 de febrero
>>>Mañana: Performance y Rueda de Prensa: 11h -> Pza. de Sánchez Bustillo (frente al Museo Reina Sofía)


>>>Tarde: Manifestación 20h -> en Pza de Lavapiés
www.transfronterizo.net

topmanta

COMMENTAIRES 07-02-2009, 19:38:40

democratie
je suis avec les sanspapiers pour une regularisation massif avec les critere pour avoir leur papiers non pour les rafles et de mettre mes frere dan les centre et presents il faut vivre dans dignité des papiers avec grand espoir c'est le moment sans papiers devant turtulboom
hassan
udep .bxl


OUVERTURE D'UNE OCCUPATION A L'UCL
VENDREDI 30 JANVIER PAR LES SANS-PAPIERS.

manif LLN

Les occupants de la VUB et de l'ULB se rassemblent à 10h30, Place de l'université à Louvain-La-Neuve, pour ouvrir une occupation et mobiliser les sans-papiers du Brabant Wallon et ses habitants.

Cette occupation est organisée par l'AGL ( Assemblée Générale des étudiants de Louvain), des membres du FSBW, des équipes populaires du Brabant-Wallon et de la paroisse Saint-François et Blocry et l'UDEP Bruxelles.
Elle est soutenue par la Plateforme de soutien aux personnes Sans Papiers du Brabant  Wallon ( CSC,  FGTB, MOC,Centre d'intégration,Comités de soutien...)

DEMOCRATIE BLOQUEE, S.O.S. UNIVERSITES !
Malgré que, privées de tous droits, les sans-papiers se considèrent comme des citoyens à part entière. Nous nous battons pour la mise en application d'un accord POLITIQUE:

l'Accord de Gouvernement intervenu le 19 mars dernier et qui prévoit une régularisation des personnes sans papiers, notamment sur base de l'ancrage durable qu'elles ont établi en Belgique.


Cet accord est bloqué et dégradé par le gouvernement depuis bientôt un an! L'université devient donc un lieu de réflexion et de débat vital pour notre démocratie mise à mal.

A 4 mois des élections, nous demandons aux partis francophones du gouvernement

MR, Ps et cdH de faire preuve de leur capacité à tenir leurs engagements.

Notre pays compte 100 000 personnes sans papiers, donc 1 citoyen sur 100 privé de tout droit alors que sa vie est établie en Belgique souvent depuis de nombreuses années. Belgique qu'il considère comme son pays et où il a son travail, ses proches, son habitation, où ses enfants vont à l'école,...

L'Occupation permet de rendre visible cette injustice et cette discrimination quotidienne vécue par des milliers d'individus en Belgique, dérangeant certains qui préfèreraient qu'elles restent invisibles.

DE L'UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN...


Les sans-papier viennent à la rencontre des étudiants et des habitants de Louvain-La-Neuve, ville déjà mobilisée par l'action des « Cercles du silence » l'an passé, et qui a participé au vaste mouvement de soutien à la lutte des sans-papiers. Ils viennent également à l'UCL pour interpeler les valeurs chrétiennes de justice humaine et de fraternité. Jésus n'est t'il pas né sans papiers?

...TOT DE KATHOLIEQUE UNIVERSITEIT VAN LEUVEN


Comme l'ont déclaré les recteurs de l'UCL et de la KUL pour la future remise des titres de docteur
Honoris Causa qui aura lieu ce mardi 3 Février, Bernard Coulie et Marc Vervenne:
« [...] l'importance accordée à l'engagement dans la société et l'attention prêtée à un monde profondément interculturel occupent une position privilégiée parmis les valeurs communes de nos deux universités ». ( http://www.uclouvain.be/fetedeluniversite.html )

Poursuivant notre stratégie interuniversitaire, nous souhaitons que Mr Coulie sollicite ce mardi la solidarité de son homologue néerlandophone afin que la KUL puisse aussi acceuillir les migrants dans leur combat pour la dignité, comme l'ont fait les recteurs de l'ULB et de la VUB.

 

LES SANS PAPIERS ULB-VUB-UCL DE l'UDEP

( Union de Défense des Personnes Sans-Papiers).

22/01/2009

Sans-papiers betogen voor kabinet Turtelboom/ Udep gooit pantoffels

Udep gooit pantoffels naar minister Turtelboom

DE MORGEN 22.01.09

Cliquez sur la photo pour voir le reportage TV. http://www.skynet.be/actu-sports/actu/belgique/video_lancer-pantoufles-pour-reveiller-turtelboom?id=477065

Zowat 450 mensen zonder papieren hebben in Brussel gemanifesteerd voor het kabinet van minister van Asiel en Migratie Annemie Turtelboom. Ze eisen maatregelen voor de sans-papiers in afwachting van de rondzendbrief die de regels voor regularisatie moet vastleggen. Een delegatie werd ontvangen door de woordvoerder van de minister.

De betogers vertrokken omstreeks 10.30 uur aan de Dienst Vreemdelingenzaken en kwamen iets voor de middag aan bij het kabinet van Turtelboom. De actie werd georganiseerd door de Unie voor de Verdediging van Mensen zonder Papieren (UDEP) en werd gesteund door de vakbonden ABVV en ACV.

Volkslied in drie talen
De manifestanten hadden schoenen bij zich die ze, in navolging van het incident met de voormalige Amerikaanse president Bush, naar het kabinet wilden gooien, maar dat ging uiteindelijk niet door.
Tijdens de manifestatie werd wel het volkslied gezongen in drie talen. "We zijn allemaal kinderen van immigranten, van de eerste, de tweede of de derde generatie", scandeerden de betogers. De sans-papiers kondigden aan dat ze op 14 februari opnieuw zullen betogen.


Brabançonne en 3 langues et rencontre de Turtelboom, ministre de la pantoufle. 22.01.09

zzzibra

Compte-rendu de la rencontre : Un millier de manifestants  (800 selon la police), s'étaient rassemblés ce jeudi vers midi devant le cabinet de la Ministre de l'Asile et de l'Immigration Anemie Turtelboom, situé rue de la Loi.

Après avoir fait un « lancé de pantoufles » pour appeler la ministre à quitter son lit et se mettre à travailler sur la circulaire de régularisation attendue depuis 10 mois, une chorale de sans papiers des occupants de la VUB animée par un professeur du RITS à entonné la Brabançonne dans les trois langues nationales.

Cette action était organisée par les occupations de l'UDEP (Union de défense des personnes sans papiers) de l'ULB et de la VUB. Ils ont été rejoint par le Ciré (Coordination et Initiatives pour et avec les Réfugiés et Étrangers), la FGTB et des écoles d'Arts flamandes dont le RITS.



mamamaninininif
Une délégation a été reçue par le porte parole de la ministre, Mr Rolf Falter, qui lui transmettra les revendications des occupants.

Mr Rolf Falter a déclaré que le gouvernement était engagé dans un processus de négociations et que le 1er Ministre rencontrait chaque jour un acteur du dossier. « La Ministre veut toujours un accord et est prête à régulariser immédiatement tous les dossiers sur lesquels il y a un accord avec les 5 partenaires, on entend par là tous ceux qui ont un travail et on donnerait le temps et la possibilité aux gens de trouver un travail(...). Le processus serait basé sur une déclaration d'un employeur d'accord d'engager la personne aux mêmes conditions qu'un travailleur Belge, car il faut aussi protéger ceux-ci. Le sans papiers reçoit alors un permis de séjour d'un an au terme duquel on examine s'il a bien rempli ses obligations (ndlr: côtisations, exécution du contrat,...). » a déclaré le porte parole de la Ministre.

Les occupants ont mis la Ministre au défi de leur donner ce permis d'un an qui leur permettrait de trouver un emploi déclaré. Ils lui ont expliqué l'impossibilité à trouver un patron prêt à vous engager quand on est sans papiers et que si le VLD veut réellement protéger les droits des travailleurs Belges, il faut alors donner aux travailleurs sans papiers la possibilité d'avoir les mêmes droits que les travailleurs de Belgique, c.à.d. un permis de séjour qui permette automatiquement de conclure un contrat de travail déclaré et légal. Amin, porte parole a déclaré: « Il faut savoir que nous ça fait très longtemps qu'on est là, on est devenu Belges par force! Oui, puisqu'on est contribuables, on travaille, on paye la nourriture, on paye le loyer,... Alors pourquoi madame Turtelboom refuse de nous intégrer? ».

Ceux-ci, accompagnés de leur avocate maître Armelle Phillippe ont expliqué au cabinet de la Ministre que leur action était politique et qu'ils revendiquent la mise en oeuvre d'un accord Politique. Camara, porte parole des occupants de l'ULB a déclaré: « Madame la Ministre attend toujours que les gens fassent du chantage puis elle leur donne des papiers, nous, on a occupé politiquement pour revendiquer notre droit, on n'a pas besoin de faire le chantage. ».

Ce à quoi le porte parole de la Ministre a répondu que ce qui bloque la mise en oeuvre de l'Accord, est l'interprétation qu'en ont les différents partenaires du gouvernement, soit très large, soit très stricte, notamment en termes de critères d'Ancrage durable qui ne sont pas précisé dans l'Accord.

L'Udep a fait remarquer que l'interprétation qu'en a le VLD n'est pas très, mais trop stricte et qu'elle ne correspond pas à l'engagement pris par le gouvernement en mars 2008, qu'elle nie la reconnaissance des attaches durables comme critère de régularisation en faisant passer des milliers de personne par le chas de l'aiguille contrat de travail! L'Udep a insisté pour que la Ministre donne aussi des réponses aux personnes qui lui font des demandes (ndlr: les occupants de l'ULB et de la VUB) en menant des actions politiques et qu'elle ne daigne pas seulement répondre à ceux qui entament des grèves de la faim, sans quoi elle donnerait un signal très négatif et totalement contradictoire avec ses déclarations.


udepmanifturtel

Le porte parole de la ministre a déclaré que l'interprétation de l'Accord est problématique en termes d'ancrage local durable car l'Accord en énonçant ces critères dit : « on peut tenir compte de... », mais ne dit pas s'il faut le faire ou pas. Le mouvement des sans papiers en a donc conclu que c'est un signe de rentrée en négociations et qu'il devait mettre toute sa force pour que le résultat de celle-ci soit le plus proche possible des intentions de l'Accord et le plus loin possible d'une vision utilitariste des migrants résidants en Belgique.

Un prochain rendez vous a donc été fixé le 14 février pour entendre la réponse de la Ministre. D'ici là les occupants continuerons leurs actions politiques d'occupations et de protestations.


Pour les occupations ULB et VUB et toutes les personnes sans papiers, L'UDEP.

REGULARISATION

MAINTENANT!

20/01/2009

Lancé de pantoufles au cabinet Turtelboom 22/01/2008 Udep

JEUDI 22 JANVIER : Action chez Turtelboum

PANTOFFELGOOI BIJ MINISTER TURTELBOOM

Rassemblement: 10h30 - OFFICE DES ETRANGERS

et Lancé de pantoufles au cabinet Turtelboom.

     Zij hopen de Minister wakker te schudden en willen haar zo uit haar bed krijgen na 10 maanden onverdiende rust !     

"Lancé de pantoufles".Ce jour là, nous lancerons nos pantoufles au cabinet de la ministre

pour l'inviter à sortir de son lit, se lever et aller enfin travailler après 10 mois de repos non mérité.

APPORTEZ VOS VIEILLES PANTOUFLES!

ACTIONS AU CDH ET AU CD&V, régularisation, vite! Udep

PANTOFFELGOOI BIJ MINISTER TURTELBOOM

turtelboop
Annemie TURTOFFEL, minister van Migratie en asielbeleid.

 

Deze donderdag 22 Januari om 11h30, organiseert de Unie voor Mensen zonder papieren UDEP, een « pantoffelgooi » op het kabinet van de Minister voor Immigratie en Asiel Annemie Turtelboom (OpenVLD)

Zij hopen de Minister wakker te schudden en willen haar zo uit haar bed krijgen na 10 maanden onverdiende rust !

Deze actie zal ongeveer 1000 personen verzamelen om 10h30 aan de Dienst Vreemdelingenzaken (Antwerpsesteenweg 59, 1000 Bxl) om aan te komen bij de Minister (Wetsraat) om 11h30.

DSC01518

De mensen zonder papieren die de ULB en de VUB bezetten, zullen vergezeld worden door het FAM (Forum Asiel en Migraties), het gemeenschappelijk syndicaal front en de Vlaamse kunstscholen voor de Pantoffelgooi.

Deze actie zal zich herhalen zolang de Minister en haar partij (OpenVLD) hun « slecht bestuur » blijven verderzetten en koppig de beloften blijven blokkeren die de regering 10 maanden geleden maakte ! Voor duizenden mensen in België moet de politieke verantwoordelijkheid dringend opgenomen worden.

Sinds een maand, maken de bezetters van de ULB en de VUB een ronde langs de partijen van de meerderheid om de uitvoering te eisen van het Regeerakkoord inzake regularisatie ; unaniem antwoord van de partijen : « Het zijn de liberalen die blokkeren, zowel in het noorden als het zuiden van het land », dit door onder andere absurde eisen te stellen als het legaal verblijf of in het bezit zijn van een aangegeven job.

equatorienneulbBuyl

Dit is een louter utilitaire visie op de migranten in België die bovendien de realiteit niet vat noch de banden die hier door hen geconstrueerd worden.

Voor de mensen zonder papieren, is een aangegeven job natuurlijk onmogelijk zonder een legale verblijfsvergunning, op zich noodzakelijk om aangenomen te worden in het legaal werkcircuit en zo bij te dragen tot de nationale solidariteit, zaken waar zij deel van willen uitmaken en in willen participeren.

Daar zij geen politieke wil gewaar worden om de weg van hun integratie te kiezen, zullen de bezetters, die sinds jaren in België wonen, 1000 dossiers met regularisatieaanvragen op het bureau van de Minister neerleggen en naar de oplossingen van de Minister vragen. Een delegatie zal om 11h30 op haar kabinet ontvangen worden.

img46502df9ee17a

De betoging is voorbereid door franstalige en nederlandstalige Kunstscholen (RITS Brussel, Studio Herman Teirlinck, …). Met de bezetters hebben zij een marionet van Turtelboom gemaakt en andere acties voor de betoging georganiseerd.


UDEP (Union de défense des personnes sans papiers - Unie voor mensen zonder papieren)

Contacten :Nederlands : 0498 399 393


 

Lundi 19 janvier ACTIONS AU CDH ET AU CD&V

LA LIBRE BELGIQUE - Asile

"Une circulaire de régularisation, vite !"

AnICK HOVINE. 20/01/2009

Le mouvement des sans-papiers met la pression sur Herman Van Rompuy. L’Udep craint une application lacunaire de l’accord gouvernemental.

La régularisation des sans-papiers, promise dans l’accord gouvernemental de l’équipe Leterme, en mars 2008, trouvera-t-elle un atterrissage avec l’attelage Van Rompuy ? Autrement dit : le nouveau Premier ministre CD&V réussira-t-il à engranger une circulaire qui précise les conditions auxquelles les illégaux qui ont des attaches durables sur le territoire pourront obtenir un titre de séjour ?

Herman Van Rompuy semble en tout cas avoir pris le dossier en mains. Il doit avoir cette semaine des contacts bilatéraux avec les deux ministres concernées (Annemie Turtelboom (Open VLD), en charge de l’Asile et de la Migration et Marie Arena (PS), en charge de l’Intégration sociale), ainsi qu’avec les cinq partis de la coalition (CD&V, VLD, MR, PS et CDH). Il veut toutefois pas se laisser enfermer dans un calendrier.


DSC01515

Pour les sans-papiers, premiers concernés, il y a pourtant urgence. Poursuivant leur tour des partis, les occupants de l’ULB et de la VUB se sont rendus au CDH et au CD&V, où ils ont été reçus par les parlementaires Sabine de Béthune et Nahima Lanjri. Avec une double demande : une application "valable" de l’accord gouvernemental et un calendrier avec des échéances précises. "Même si on ne réclame pas une régularisation générale, il faut que la circulaire concerne une majorité de sans-papiers qui vivent en Belgique" , indique Gerardo Cornejo, porte-parole de l’Union de défense des personnes sans papiers (Udep).

Le mouvement se dit très inquiet que la future circulaire ne respecte l’accord que de façon lacunaire. On sait que l’Open VLD, appuyé par le MR et le CD&V, refuse d’accorder des papiers aux personnes qui n’ont jamais eu de séjour légal en Belgique. Ce qui exclurait, de facto, des dizaines des milliers de clandestins pourtant installés depuis de longues années sur le territoire. Ils pourraient cependant ouvrir la porte aux illégaux qui ont fait la démarche d’introduire une demande de régularisation (ancien Article 9 § 3) sous la précédente loi (avant mi-2006).

L’Udep demande encore une entrevue avec le Premier ministre pour lui exposer ses revendications. Le mouvement mènera jeudi une nouvelle action devant le cabinet d’Annemie Turtelboom. Les sans-papiers lanceront symboliquement des pantoufles pour "réveiller" la ministre et "la sortir de son lit après 10 mois de repos non mérité" . ( LLB )

14/01/2009

Visite au MR - manifestation 14 janvier

 

MERCREDI 14 JANVIER 12h - ACTION AU MR -

LES SANS PAPIERS CONTINUENT LE TOUR DES PARTIS

DSC01527

(RASSEMBLEMENT 12h devant le palais de justice/12h30 – Arrivée au siège du MR)

 

Les sans papiers occupants la VUB et l'ULB manifesterons devant le siège du MR Avenue de la Toison d'Or, 87 ce mercredi afin de rappeler ses responsabilités et ses engagements au Mouvement Réformateur.

 

Ils y seront reçu par Sabine LARUELLE,
Ministre de l'Economie, des Classes Moyennes et de l'Agriculture.

 

Dans un communiqué suite à l'occupation des grues il y à 5 mois, le MR déclarait:

« Le Mouvement Réformateur souhaite que, rapidement, le Gouvernement puisse avancer sur des critères de régularisation clairs objectifs et justes et sur une forme d'immigration économique qui pourrait rencontrer nombre de situations existantes. »

(...)

« Pour le Mouvement Réformateur, il est regrettable, alors que ce point figurait clairement dans la déclaration de Gouvernement, qu'une attitude n'ait pu être prise.

(...)

La détresse humaine ne doit jamais nous laisser indifférents, certainement lorsque des personnes, des familles parfois ont tout quitté pour rejoindre notre pays. »

Source: http://www.mr.be/News/news.php?id=4287

DSC01543

Les personnes sans papiers souhaitent sortir des réseaux d'exploitation du marché du travail au noir où sans permis de travail, ils sont condamnés à rester pour survivre.

Les personnes sans papiers sont aussi des travailleurs de Belgique, c'est à ce titre qu'elles ont reçu le soutien des syndicats, et elles souhaitent LEGALISER LEUR ACTIVITE SALARIALE et PARTICIPER A LA SOLIDARITE NATIONALE, càd payer des impôts, cotiser,... Etre des citoyens à part entière.

DSC01518

RASSEMBLEMENT 12h devant le palais de justice


 

 

L'UDEP (Union de défense des personnes sans papiers)

DSC01520DSC01512DSC01521


 

07/01/2009

Marche Mercredi 7 janvier à 11h

 

"Les sans-papiers partis pour faire le tour des partis"

DSC01216

 

 

Manifestations du 7 au 22 janvier des personnes sans papiers de l'UDEP occupant l'ULB et la VUB, avec au final le dépôt d'un millier de dossiers de demande de régularisation chez la ministre de l'Immigration et de l'asile, Annemie Turtleboom (vLd) et chez le premier Ministre, Herman Van Rompuy (cd&v).

 

Engagés depuis la fin octobre pour réclamer l'application de l'accord gouvernemental sur la régularisation, les occupants de l'ULB et de la VUB ne recevant aucune réponse de la part du politique, entament un énième et ultime tour des partis politiques.

 

Lors de cette tournée, ils prendront la mesure de la volonté réelle de chaque parti à débloquer la situation et exigerons des engagements de leur part.

 

Mercredi 7 janvier: Manifestation partant de l'ULB passant par ECOLO, et la commune d'Ixelles où une délégation s'entretiendra avec le bourgmestre (PS) afin de connaître son interprétation de l'ancrage local durable ainsi que les différentes propositions sociales et humaines que Ixelles avance pour rencontrer la vulnérabilité de ce millier de personnes sans papiers de leur commune (logement, soutiens divers, administration,...).

DSC01323

DSC01341DSC01386DSC01335Rencontre au Parlement des représentants UDEP des occupations VUB et ULB avec le parti ECOLO (Zoé Genot)

Les Manifestations et rencontres vers d'autres partis sont déjà prévues ultérieurement (voir agenda plus bas): Cdh, Ps, cd&V, MR, vLd.

 

Beaucoup de partis au gouvernement (PS, CDH, CD&V) font mine d'exiger l'application de l'accord mais ne sont visiblement pas prêts à mettre assez de poids dans la balance pour que l'accord qu'ils ont passé soit respecté.

 

Face à cette inertie politique et cette irresponsabilité inhumaine, les occupants de l'ULB et de la VUB ont mis leurs dossiers en commun et iront demander la régularisation collective de ceux-ci à la ministre et au Premier ministre le 22 janvier si aucune perspective politique ne ressort de ce tour des partis.


AGENDA POLITIQUE « Régularisation Maintenant! » :

 

MERCREDI 14 janvier 2009 - Action au MR

Rassemblement devant le palais de justice (Louise) à 12h pour marcher vers le MR.

--------------------------

LUNDI 19 JANVIER : Action au CDH et au CD&V

Rassemblement Place St-Josse à 10h pour marcher vers CDH et CD&V.

--------------------------

JEUDI 22 JANVIER : Action chez Turtelboum et Premier Ministre.

Rassemblement: 10h30 - OFFICE DES ETRANGERS

Départ vers le cabinet de la ministre Turtelboom situé Rue de la Loi.(une délégation pourrait être également reçue chez le Premier ministre).

"Lancé de pantoufles".

Ce jour là, nous lancerons nos pantoufles au cabinet de la ministre

pour l'inviter à sortir de son lit, se lever et aller enfin travailler

après 10 mois de repos non mérité, qu'elle prend depuis son entrée en fonction.

Nous répeterons cette action jusqu'à ce que Madame la Ministre sorte de son lit.

 

Urgent- Récolte d'un maximum de vieilles pantoufles que vous pouvez déposer aux occupations ULB ou VUB ou emmener le jour même.


UDEP (Union de défense des personnes sans papiers)