27/07/2007

A l'appel de l'UDEP, de la ligue des droits de l'homme, du mrax, du ciré,...

Steunbetoging voor Angelica
om 12 u., deze zondag 29 juli
voor het gesloten centrum127 bis
 
Rassemblement de soutien
   à Angelica à 12h
    ce dimanche 29 juillet
  devant le centre fermé 127bis
Train 11h30 gare du midi / 11h35 gare du nord
direction Leuven/ Arrêt Nossegem/
 Josef gorislaan 80
Trein 11.30 u. Zuidstation/11.35u. Noordstation Brussel.Richting Leuven/halte Nossegem
 
 
Angelica traverse une période de plus en plus difficile. La perspective d'être séparée de sa famille, de ses amis, et de la Belgique, son enfermement prolongé et la menace d'une expulsion sont de pénibles épreuves, particulièrement pour un enfant. Allez la voir au 127bis dimanche, cela lui remonte vraiment le moral et Angelica nous en remercie toujours énormément. Cela obligera aussi de plus en plus les politiques à prendre une position humaine.
Soutenez Angelica en écrivant à Patrick De Wael,
Open Vld
Melsensstraat 34
B-1000 BRUSSEL
contact@openvld.be (par la poste c'est beaucoup plus fort évidemment)
Mr De Wael, ministre de l'intérieur, entendez l'appel d'Angelica et permettez lui de sortir de sa détresse. Faites un geste Mr De Wael, un geste humain, vous avez ce pouvoir, il vous suffit d'enjoindre votre administration à ne pas l'expulser. Faites ce geste, prenez cette position morale, permettez à Angelica de continuer à grandir en Belgique, pays qui est "sa maison" comme elle le dit.
Nous nous en remettons à votre sens des valeurs humaines et de ce qui est le plus essentiel surtout, l'avenir d'Angelica.
 Merci monsieur le ministre, (signez, datez et indiquez vos coordonnées).

 

En 2006, plus de 700 enfants ont été envoyés dans les centres fermés par l'office des étrangers, dirigé par Mr De Wael.

Le centre fermé 127 bis où est incarcérée Angelica est l'un de ceux qui a le régime carcéral le plus dur en Belgique. Une enfant n'a rien à faire là!

Ce Lundi, la famille d'Angelica ira personnellement porter sa requête au palais Royal. Laissons donc vivre Angelica loin de cette prison et près de sa famille, en Belgique. C'est si précieux l'enfance. Chaque année pendant les vacances en Belgique, nous découvrons le drame d'un enfant, cette année nous avons la chance de pouvoir réparer ces drames. Pensons-y!

 

Ministres interpellés à Val Duchesse

Ce vendredi 27 juillet à 9h00 à Val Duchesse, l'Union de défense des personnes sans papiers (UDEP) et la Ligue des Droits de l'Homme rejoints par d'autres associations ont remis aux partis politiques démocratiques de Belgique l'appel lancé pour la libération d'Angelica Cajamarca détenue au centre fermé 127bis depuis bientôt un mois. Mr De Wael s'en est montré très gêné et s'est réfugié une fois de plus derrière son administration et sa grande voiture. C'est pourtant lui qui donne les ordres à son administration et non le contraire. Le pouvoir discrétionnaire des ministres lui permet de faire libérer Angelica sur l'heure s'il le souhaite et lui donner une chance de grandir en Belgique. Sa mère a déjà une promesse d'embauche et le consul lui même a proposé de les prendre chez lui! (voir lettre) Ses avocats ont introduit un pourvoi en cassation et préparent le mémoire, le délégué aux droits de l'enfant a rendu visite à Angelica aujourd'hui et nous a promis qu'il ferait tout ce qui est en son pouvoir (cela pourrait retarder l'expulsion), Joelle Milquet ce matin s'est engagée dans le même sens.

 Toutes ces démarches sont infiniment louables et utiles, mais seules elles n'empêcheront pas de libérer Angelica. Ecrire à Monsieur De Wael via le siège de son parti peut s'avérer très utile! Merci à vous tous qui entendez cet appel.

-------------------------------------------------

Angelica gaat door een steeds moeilijkere tijd.  Het vooruitzicht dat ze van haar familie en vrienden, en van België gescheiden zal worden, haar verlengde opsluiting en de bedreiging met uitwijzing zijn moeilijke beproevingen, zeker voor een kind. Ga zondag naar 127bis om haar te zien, dat zal haar moreel opkrikken en Angelica bedankt ons daar steeds hartelijk voor. Dit zal ook de politiek meer en meer verplichten om een menselijke beslissing te nemen. 
Ondersteun Angelica door een brief te schrijven naar Patrick Dewael
Open Vld
Melsensstraat 34
B-1000 BRUSSEL

contact@openvld.be
Mr Dewael, Minister van Binnenlandse Zaken, hoor de oproep van Angelica en sta haar toe om uit haar ellende te geraken.   Stel een gebaar, mr. Dewael, een menselijk gebaar, U heeft er de macht voor.  Het volstaat om uw administratie op te dragen haar niet uit te wijzen.Stel dit gebaar, neem dit moreel standpunt in, laat Angelica toe om in België op te groeien, het land dat ze als haar 'haar huis' beschouwt, zoals ze zelf zegt. Wij vertrouwen op uw zin voor menselijke waarden en wat het meest belangrijke is, namelijk de toekomst van Angelica.  Bedankt mijnheer de minister, (onderteken, dateer en geef uw adres).  
 
Steun: 000-3419170-17- met de vermelding " steun Angelica "

Les commentaires sont fermés.